Le projet

C'est en vivant près des côtes rocheuses du Grand lac des Esclaves dans la région subarctique du Canada que j'ai appris à donner en regardant simplement la nature qui m’entoure. La chaleur du soleil, l’air pur, la faune et la flore… on se met à voir tout ce que la nature fait comme un cadeau, et ça donne envie de donner en retour. Je me sens bénie et reconnaissante de tous ces dons. J’ai une si belle vie ici.

Ce site Web est mon ode à Yellowknife, Territoire du Nord-Ouest.

Après avoir tant reçu de la nature – un travail valorisant, de bons amis, les aurores boréales lors des froides nuits d’hiver, du soleil 24 heures sur 24 pour faire pousser mon jardin l’été – le temps est venu de rendre hommage à cette nature ainsi qu’aux héros discrets qui m’entourent et qui donnent inlassablement, souvent de manière anonyme, afin de faire de notre communauté un lieu de générosité et de compassion. Ce qui m’intéresse particulièrement, ce sont les actes de générosité uniques et originaux; ces petits gestes qui peuvent faire boule de neige.

Il y a quelque chose dans l’acte de donner à Yellowknife qui est différent de ce qui se produit ailleurs. Plusieurs d’entre nous vivons loin de nos familles – notre soutien naturel – alors on apprend à compter les uns sur les autres afin de partager un peu de réconfort ainsi que des moments de bonheur. Avec une population de moins de 20 000 personnes, Yellowknife est relativement petite, on connaît donc souvent les récipiendaires de nos actes de générosité. Il y a quelque chose d’immédiat dans nos actes. Si, par hasard, vous ne connaissez pas la personne sur le coup, vous apprendrez bientôt que c’est le coach de hockey de votre fils, l’infirmière qui vous traite à la clinique médicale ou celui qui, même s’il est évidemment fatigué d’avoir marché toute la journée et par ses nuits blanches passées dehors, vous souhaite quand même une bonne journée quand vous passez en avant du bureau de poste. On se connaît tous d’une façon ou d’une autre et je crois que ça nous force à nous accepter les uns les autres. C’est une grande leçon de diversité, qu’on a d’ailleurs apprise par la manière dont la nature se comporte. Yellowknife est une des villes des plus cosmopolites que j’ai connues, et à plusieurs points de vues.

Mon Yellowknife comprend mes amis Dénés à N’dilo et à Dettah : deux communautés de Premières nations voisines, fondées sur la compréhension de la générosité de la nature et de la nécessité de donner en retour. Avec eux, je n’ai pas besoin d’expliquer pourquoi je suis ici, mais d’autres qui, comme moi, ne sont pas natifs de la région, doivent souvent justifier pourquoi ils restent. « Si seulement ils pouvaient voir Yellowknife comme nous on le voit » qu’on se dit, et voilà une chance de leur faire voir ce que nous on voit!

Ce site Web contient 17 courts métrages ainsi qu’une douzaine d’œuvres originales créées par des artistes locaux qui explorent l’art de donner à Yellowknife. Vous n’y verrez aucun visage, ceci afin de mettre l’accent sur les actes eux-mêmes plutôt que sur le donneur ou le receveur.

Asseyez-vous confortablement, inspirez profondément et plongez. Vous comprendrez bientôt pourquoi nous vivons ici. Bienvenue à Yellowknife!

Bienvenue à Yellowknife!

France Benoit

Réalisatrice